Médaillée d'argent – Coupe du Monde Montréal 2023
Médaillée de bronze – Championnats du Monde - Équipe (2019)
Médaillée d'argent – Championnats du Monde - Synchro (2018)
Médaillée de bronze – Championnats du Monde - Équipe (2018)
Trois – Participations olympiques

pamela
- ware

Plongeon
Conférencière

Canada

Taux d'engagement
3.95%

Pamela, c’est l’ambition, la famille et la détermination.

Pamela Ware a vécu des débuts mémorables aux Championnats du monde FINA de 2013 en remportant le bronze à l’épreuve individuelle du 3m ainsi qu’à l’épreuve synchronisée (en compagnie de Jennifer Abel). La même année, elle a été nommée athlète féminine de l’année par Aquatics Canada pour ses efforts. Le tandem Ware-Abel a ajouté une médaille d’argent à leur palmarès lors de leur participation aux Championnats du monde de 2015. Pamela est également montée sur le podium aux coupes du monde FINA de 2014 et 2016, aux Jeux du Commonwealth de 2014, ainsi qu’aux Jeux panaméricains de 2015, où elle a également remporté l’argent individuel, derrière sa coéquipière Abel.

Ware a acquis une vaste expérience internationale en 2010 en partcipant à ses premiers Jeux olympiques de la jeunesse (manquant de peu le podium au tremplin de 3 m), aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats du monde juniors de la FINA. À ses débuts olympiques à Rio, en 2016, Ware a terminé septième dans l’épreuve individuelle de 3 m, après avoir raté de peu le podium dans l’épreuve synchronisée de 3 m, le duo Ware-Abel se classant quatrième.

En 2017, Ware a commencé à se concentrer sur l’épreuve individuelle de 3 m. Elle a remporté le bronze à la Coupe du monde FINA de 2018, après avoir terminé quatrième aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast. Elle a terminé la Série mondiale de la FINA 2019 au cinquième rang du classement du tremplin de 3 m, après s’être classée quatrième au classement général en 2018. Ware a retrouvé sa coéquipière Abel à l’occasion des Jeux panaméricains de 2019 à Lima, où elles ont remporté l’or au 3 m synchronisé, alors que Ware s’est classée quatrième individuellement. Sa septième place aux Championnats du monde 2019 lui a valu une place sur l’équipe olympique canadienne. Pamela s’est ensuite qualifiée officiellement pour Tokyo 2020 en remportant les sélections nationales en juin 2021. Lors de sa deuxième apparition olympique, elle s’est qualifiée pour les demi-finales du tremplin de 3 m.

Jeux Olympiques

18e – Jeux Olympiques Tokyo – 3m (2020)
7e – Jeux Olympiques Rio – 3m (2016)
4e – Jeux Olympiques Rio – 3m synchro (2016)

 

Coupes du monde & Championnats

Or – Qualifications PanAm – 3m (2023)
Bronze – Championnats du Monde – Équipe (2019)
Argent – Championnats du Monde – Synchro (2018)
Bronze – Championnats du Monde – Équipe (2018)
Argent – Jeux PanAm – Individuel (2016)
Bronze – Jeux PanAm – Équipe (2016)
Or – Jeux PanAm – Synchro (2016)

Partenaires

Artifice